M comme… Madison Square Garden. Une salle, non LA salle. back


Mais faut-il encore présenter le Madison Square Garden? Le MSG, Le Garden, The World’s Most Famous Arena

C’est en plein cœur de Manhattan (ici) que l’on retrouve aujourd’hui la plus ancienne salle de Nba (et de NHL) encore en activité. Car oui, depuis la destruction en 2019 de l’Oracle Arena de Oakland, avec une construction du Garden qui a débuté en octobre 1964 avant d’ouvrir ses portes en février 1968, nous avons affaire à la doyenne des salles de basket.

Mais pas une salle vieillissante non plus puisque plusieurs rénovations ont déjà eux lieux. Il faut dire que le Madison Square Garden n’en est pas à sa première version, mais à sa 4ème!

 

Le premier Garden se situait sur Madison Avenue et la 26e rue (d’où le nom) en 1879, à l’emplacement de l’ancienne gare New York & Harlem Railroad. C’est une fois déplacée à Grand Central Terminal, en 1871, que l’espace libéré a pu être transformé en hippodrome, le « Barnum’s Monster Classical and Geological Hippodrome », avant d’être renommé « Gilmore’s Garden » en 1876.
C’est finalement en mai 1879 qu’un des fils de la famille Vanderbilt, alors la famille la plus riche du monde, le rebaptise et que voit le jour l’appellation « Madison Square Garden ».
L’arène est alors transformée et se recouvre d’un toit pour accueillir des épreuves de cyclisme sur pite.

Une fournaise l’été, un froid glacial l’hiver, en 1889 on rase tout et on recommence.

Madison Square Garden II
Madison Square Garden III
1 an et 500 000$ plus tard, en 1890 place à une nouvelle architecture avec l’ajout d’un minaret de 32 étages et haut de 61m. La capacité du Madison Square Garden 2 passe alors à 8 000 places.

Changement d’adresse en 1925. C’est sur la 8ème avenue, entre la 49e et la 50e que l’on retrouve le Madison Square Garden 3. 4,5millions de dollars seront cette fois nécessaire alors pour construire cette enceinte moderne de 18 000 places, sans minaret, mais avec une entrée facilement reconnaissable.
De nombreuses manifestations sportives et politique s’y tiennent alors comme gala de collecte de fonds du Parti Démocrate où Marilyn Monroe chantera son fameux “Happy birthday” au président Kennedy…
Le spectacle ne s’arrête jamais au Garden et les arts du cirque y ont une place très importante. Tellement importante que les Rangers devront même jouer leurs matchs de la Stanley Cup de 1928 à l’extérieur…

A la création des New York Knicks en 1946, c’est donc à cette adresse que l’équipe élit domicile.
La démolition du Madison Square Garden 3 n’interviendra qu’en 1989 pour céder la place au One Worldwide Plaza.

Le dernier changement d’adresse interviendra donc en 1968 avec un déménagement sur la 7ème avenue, entre la 31e et 33eme rue. Sa construction coûtera 43 millions de dollars pour une capacité de 19 000 places en configuration basket (18 000 pour le hockey et 20 000 pour les concerts)

Depuis cette date, sous la pressions des impôts immobiliers de la ville de New York, il a été plusieurs fois été question de déménager le Garden, en vain.
Une première phase de rénovation intervient en 1991 pour 200 millions de dollars. Apparaissent alors le tableau d’affichage central et 89 suites.

En 2008, un nouveau onéreux plan de rénovation au budget initial de 500 millions de dollars est annoncé.
Durant les étés entre 2010 et 2013 place à une nouvelle entrée, de nouveaux sièges (adieux les fauteuils violets), de nouveaux gradins, des passerelles ajoutés sous le plafond, rénovation des vestiaires, nouvelles loges luxes, un nouveau tableau d’affichage, 4 fois plus grand et qui passe en haute définition… La note finale va juste exploser pour avoisiner le milliard de dollars. Mais quand on aime on ne compte pas…

Madison Square Garden IV
previous arrow
next arrow
Slider

Propriété de la Madison Square Garden Compagny, filiale de Cablevision, la salle prête également son nom au MSG Network, un réseau de télévision câblé retransmettant les événements sportifs qui s’y déroulent.
Avec une valeur immobilière estimée à plus de 830 millions dollars, le Madison Square Garden reste de loin la salle la plus chère devant le Staples Center de Los Angeles ou encore le Barclays Center de Brooklyn valorisés “seulement” autour des 500 millions de dollars. C’est également la seconde Arena mondiale en terme de fréquentation après l’O2 Arena de Londres.

Mais plus qu’actif immobilier, le Madison Square Garden au travers de ses plus de 140ans d’âge est un véritable témoin de l’histoire New Yorkaise, des Etats Unis, du monde du sport et du spectacle.
La seule salle qui peut se vanter de voir jouer les New York Knicks au moins 41 fois par saison (sans compter les playoffs bien sûr!),
mais aussi l’équipe de NHL des New York Rangers,
des matchs de basket universitaires (les Red Storm de St John’s mais aussi le tournoi de la Big East),
autrefois l’équipe WNBA des New York Liberty (avant leur rachat et déménagement du côté de Brooklyn…),
des combats de boxes (“Le combat du siècle” opposant Ali à Frazier en 1971),
de catch,
les plus grandes stars de la musique (John Lennon, Elvis Presley, Michael Jackson, Prince, Madonna, U2, Bruce Springsteen, Jay-Z…)
des rassemblements politiques en tout genre,
et même des compétitions de e-Sport (il faut savoir vivre avec son temps)

previous arrow
next arrow
Slider

The World’s Most Famous Arena!

Si vous voulez encore plus apprendre de l’histoire de cette salle mythique de Big Apple :

Chapter 10 | Madison Square Garden, les Knicks seront toujours uniques


le site officiel du MSG
la page wikipedia du MSG – version française
la page wikipedia du MSG – version anglaise

M aussi comme : Monroe-Earl, McGuire Dick, Mason-Anthony, Mc Adoo-Bob, Miller-Reggie, Madison Square Garden Compagny, MSG Network… back