Parce que l’association Knicks Nation France c’est avant tout une occasion de rassembler des fans francophones des Knicks présents dans les 4 coins de la France, voir plus, on donne ici la parole à quelques membres qui nous parlent de leur amour pour la franchise Orange & Bleue de New York…

Pourrais-tu te présenter brièvement ?

“Floris, 20 ans, né à Montpellier, où je réside encore à l’heure actuelle.
Niveau professionnel, je suis actuellement sur une formation en alternance, qui aboutira à un BPJEPS.
Passionné par tous les sports, je me régale vraiment de tous les regarder, que ce soit à la télé, ou sur place dès que je le peux.
3 prennent quand même le dessus sur les autres, notamment par rapport aux équipes que je supporte, et dont je ne rate quasiment aucun match :
le football avec l’Olympique Lyonnais, le volley-ball avec l’Arago de Sète et le basket avec forcément les Knicks.”

 Joues-tu, ou as-tu joué au basket? A quel poste et à quel niveau?
“Alors oui, j’ai joué au basket étant plus jeune. J’ai touché un peu à tous les sports, et j’ai donc essayé une année le basket, avec le club de La Peyrade, une petite ville à côté de Montpellier, à un niveau départemental.
Avec ma petite taille (1.76m), j’étais plus sur un poste de meneur, mais clairement je n’avais pas le niveau pour vraiment m’imposer. J’étais plutôt garbage time on va dire, mais surtout véritable leader du banc pour mettre l’ambiance sur chaque 3 points de mon équipe !”
Depuis combien de temps es-tu un supporter des Knicks?
“Je suis supporteur des Knicks depuis 2009 à peu près.
Je n’ai donc jamais connu les sommets, ayant pour saison référence celle de 2013 où nous allons en demi finale de conférence, en finissant deuxième de la Saison Régulière, avec Melo meilleur scoreur de la Ligue, Chandler meilleur défenseur et JR. Smith 6th homme de l’année !
Mais bon, j’ai espoir, j’espère que la “routourne va tourner” comme on dit, et que dans quelques années on sera en mesure de véritablement jouer le titre.”
Qu’est ce qui t’a fait aimer les Knicks pour la première fois ?

“C’est vraiment un truc tout bête, je voulais me mettre à suivre vraiment sérieusement la NBA, il me fallait donc choisir une équipe, et j’ai pris les Knicks car la ville de New York m’a toujours fait rêver et que j’aimais bien le logo.

De là j’ai commencé à regarder quatre cinq matchs et j’ai de suite accroché, je ne saurai véritablement expliquer pourquoi !
Et depuis, je me lève toutes les nuits pour regarder les matchs, je n’ai pas dû en rater beaucoup, même en période de tanking sur ces trois dernières saisons, j’étais là à me faire du mal en voyant des gars comme Travis Wear porter le maillot des Knicks, pour ne citer que lui…”
Combien de fois as-tu déjà été à New York ? Et combien de matchs au Garden ?
“J’ai eu la chance d’aller deux fois à New York, dont une fois grâce au Mecca Trip KNF.
Lors de mon premier voyage en famille, je suis allé au Garden avec mon père et ma cousine pour le match Knicks-Bulls. Le fameux 100-99 qui fini en OT, où Melo nous sort deux three venu d’ailleurs, le premier pour arracher la prolongation, et le deuxième pour la victoire.
Et pour l’anecdote, c’était le match de retour de D.Rose après sa première grave blessure.
Vraiment un souvenir que je garderai longtemps, voir mes Knicks pour la première fois, qui plus est dans un match de fou avec un Garden en fusion comme j’ai rarement vu, je ne suis pas prêt de l’oublier.”
Une anecdote/un souvenir concernant les Knicks?
“Mon meilleur souvenir des Knicks est comme je l’ai dit précédemment, mon premier match au Garden.
Après, je retiens la performance incroyable d’Anthony, 62 points contre Charlotte.
J’étais devant mon ordinateur ce soir là et à chaque panier de sa part j’étais comme un petit enfant le soir de Noël qui ouvrait ses cadeaux.
C’était vraiment dingue. Et puis forcément les playoffs 2013, où j’ai vraiment vibré.
On venait de finir deuxième de conf’, j’avais vraiment de l’espoir sur ces PO.
On sort les Celtics que je déteste au premier tour, avant qu’on bute sur la hype des Pacers avec un Hibbert et un Stephenson qui marchaient sur l’eau à ce moment là.”
Ton joueur préféré parmi les joueurs des Knicks, passés ou actuels ?
“Au tout début que j’ai suivi les Knicks, j’avais un vrai coup de cœur pour Danilo Gallinari, qui est d’ailleurs FA cet été, donc si Phil a une petite idée…
Mais mon Knick préféré, incontestablement, c’est Carmelo Anthony.
Je suis fan de ce joueur. Avec lui c’est tout bon ou tout mauvais, il m’a fait m’arracher les cheveux plus d’une fois, mais je vais vraiment le regretter.
J’espère que peu importe où il ira il pourra aller chercher sa bague, qu’il, je le rappelle, aurait dû avoir si lors de la Draft 2003 les Pistons ne s’étaient pas trompés.”
Un dernier mot sur l’association Knicks Nation France ?

“KNF c’est avant tout une famille.
C’est une phrase bateau, mais pourtant c’est le cas.
Dans mon entourage je ne connais personne qui suit les Knicks, donc c’est vraiment quelque chose d’énorme de pouvoir partager sa passion avec des personnes qui sont comme toi.
Ce n’est que le début de l’association et pourtant, elle a déjà fait des choses exceptionnelles avec notamment le voyage.
Elle va encore grandir et qui sait jusqu’où elle s’arrêtera ! Je suis vraiment fier d’en faire partie.”

Merci Floris pour ton témoignage et aussi ta contribution sur l’animation de la communication autour de nos Knicks au travers des réseaux sociaux de Knicks Nation France…. Et supporter l’OL et les Knicks n’est pas sans nous rappeler quelqu’un 😉