Parce que l’association Knicks Nation France c’est avant tout une occasion de rassembler des fans francophones des Knicks présents dans les 4 coins de la France, voir plus, on donne ici la parole à quelques membres qui nous parlent de leur amour pour la franchise Orange & Bleue de New York…

 

Pourrais-tu te présenter brièvement ?
“Je m’appelle Yann , j’ai 35 ans, je suis ambulancier et j’habite Noisy le Sec (93)”

Joues-tu, ou as-tu joué au basket? A quel poste et à quel niveau?
“Je joue au basket depuis mes 10 ans, je suis principalement arrière/ailier même si j’aime aussi jouer dos au panier en bas.
J’ai eu une longue période d’inactivité due à une rupture des croisés.
Je joue dans le championnat départemental de Seine St Denis.”

Depuis combien de temps es-tu un supporter des Knicks?
“Je suis fan des Knicks depuis 1999, une année assez étrange écourtée par le Lock Out qui a vu NY terminer 8e à l’Est, synonyme de playoffs (oui, c’était il y a longtemps ! ), et où ils se sont hissés jusqu’en finale.
C’était particulier pour moi car ce sont les premières finales que j’ai pu suivre en intégralité.
Je regardais tout ça depuis ma Bretagne natale, j’ai ensuite bougé chez mon frère sur Paris pour trouver un travail en rapport avec le basket, mais ça n’est finalement jamais arrivé.
Depuis maintenant 10 ans que l’on a notre appart’, je sacrifie mon sommeil pour vivre en direct cet instant si particulier, même si nos Knicks n’y ont pas participé depuis ma première “expérience””

Qu’est ce qui t’a fait aimer les Knicks pour la première fois ?
“Je suis de la “vieille école”, ce qui m’a plu tout de suite c’est cette rage de vaincre, cette hargne en défense et cette volonté inébranlable qui les a conduits jusqu’à cette fameuse finale contre des Spurs malgré la blessure de Pat Ewing. Et bien evidemment l’ambiance du Garden déjà incroyable à la télé, qu’il me tarde de découvrir très bientôt.”

Combien de fois as-tu déjà été à New York ? Et combien de matchs au Garden ?
“Je ne suis encore jamais allé à NYC, mais nous allons y remédier très bientôt ^^
Le lieu le plus près de NY que j’ai “visité” était Syracuse pendant un voyage au Canada avec ma chérie.”

Une anecdote/un souvenir concernant les Knicks?
“Encore et toujours les finales de 1999, Latrell Sprewell qui tenait l’équipe à bout de bras sur toute la série.
Et un autre souvenir marquant, concernant cette fois le MSG : C’était le premier All Star Game de Kobe face à Jordan, un match bourré d’exploits et d’actions inoubliables, un match qui faisait office de passage de témoin d’une génération à l’autre.”

Ton joueur préféré parmi les joueurs des Knicks, passés ou actuels ?
“Beaucoup de joueurs que j’admire sont passés par les Knicks :
Penny le premier (qui par sa classe restera mon joueur préféré de tous les temps, même si la carrière qui lui était promise n’est jamais arrivée), Amare Stoudemire, Jason Kidd, Ewing et bien sûr Sprewell qui m’a fait aimer cette équipe.
En bref pas de préférence, juste la nostalgie des belles années et des (trop) courts passages de stars.”

Un dernier mot sur l’association Knicks Nation France ?
“En rejoignant l’association j’ai trouvé des gens aussi passionnés que moi par ce magnifique sport et par l’une des équipes les plus mythiques de tous les temps, avec qui je passe toujours d’excellents moments, et j’ai hâte de participer à mon premier Mecca Trip avec eux !

Et voilà, en espérant que vous prendrez autant de plaisir à lire cette présentation que j’ai eu à la faire !   ; -)!”

(interview réalisée avant le KNF Mecca Trip 2K20)
Merci Yann pour ton témoignage. Et oui il est très plaisant à lire. Toi qui ne dort pas beaucoup tu étais donc prêt à vivre l’expérience KNF Mecca Trip avec nous en février dernier. Syracuse c’est sympa pour sa fac (Melo like it) mais New York c’est autre chose. Et la famille KNF avait bien besoin d’un ambulancier dans ses rangs pour venir aux secours de notre fragile franchise 😉