Parce que l’association Knicks Nation France c’est avant tout une occasion de rassembler des fans francophones des Knicks présents dans les 4 coins de la France, voir plus, on donne ici la parole à quelques membres qui nous parlent de leur amour pour la franchise Orange & Bleue de New York…

 

Pourrais-tu te présenter brièvement ?
“Salut je m’appelle Nico, j’ai 37 ans, je viens du Val d’Oise, marié 3 enfants.”

Joues-tu, ou as-tu joué au basket? A quel poste et à quel niveau?
“Je joue au basket depuis mes 5 ans. Tout d’abord au club du blanc mesnil, puis à levallois jusqu’à mes 18 ans au poste de meneur. Après quelques vilaines blessures je suis allé dans un petit club du val d’Oise au poste d’arrière où j’ai pris la présidence jusqu’à mes 30 ans. Ensuite j’ai fait beaucoup de street et de partnering pour différentes team.”

Depuis combien de temps es-tu un supporter des Knicks?
“vu mon âge…1993”

Qu’est ce qui t’a fait aimer les Knicks pour la première fois ?
“Tous mes amis étaient pour les Bulls et Lakers, je n’étais pas trop dans le truc Jordan à l’époque et le style de jeu proposé par les Knicks était incroyable rude,viril, ça cognait dans la raquette.”

Combien de fois as-tu déjà été à New York ? Et combien de matchs au Garden ?
” Une seule fois 29 mars 1995 défaite de 2 points… 50 points de Jordan je crois.”

Une anecdote/un souvenir concernant les Knicks?
“Trop de choses mais sûrement les finals 1994”

Ton joueur préféré parmi les joueurs des Knicks, passés ou actuels ?
“John Starks le vrai numéro 3”

Un dernier mot sur l’association Knicks Nation France ?
“La chose dont je rêvais quand j’étais plus jeune, les années ont passé et je suis fier de faire partie de cette association. Once a knicks always a knicks.”

Merci Nico pour ton témoignage “d’ancien” des parquets que l’on a le plaisir de retrouver régulièrement sur nos événements, qu’il s’agisse d’assister aux Viewing Party KNF, aux sessions au Hoopsfactory ou représenter fièrement les couleurs de la KNF lors des tournois des légendes. Ne reste plus qu’à partir à New York ensemble, on ne te garantit pas de victoire des Knicks ni la rudesse de notre défense, mais pour sûr Jordan ne nous infligera pas 50 points 😉